Catégories

Newsletter

Actualités

Toutes les actualités

TITEUF flipbooks "Zizi Sexuel" !

Flipbook : Le Chat

Un flip-book
de Eadweard James MUYBRIDGE
(Angleterre / USA - 1887)

Toute la grâce du félin ! Planche 720

IMPORT USA

Plus de détails


5,00 € TTC

FLI1458

Ajouter à ma liste

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,04 €.


 
   

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Un flip-book de Eadweard James MUYBRIDGE (Angleterre / USA - 1887)

Toute la grâce du félin !
Planche 720

Format 10,7 x 5 cm
48 pages noir et blanc

 IMPORT USA

Le Chat - un flipbook de MUYBRIDGE

UN PEU DE TECHNIQUE

Sens normal d’effeuillage :

de la dernière à la première page

Vitesse conseillée :

7 pages par seconde

Durée moyenne :

7 secondes

Niveau de difficulté d’effeuillage :

Novice

 

Confirmé

 

Expert

Mais bon, vous faites ce que vous voulez, hein !?! Moi, c’que j’en dis ....

Format 10,7 x 5 cm
48 pages noir et blanc

IMPORT USA

 

EN SAVOIR PLUS ...



Eadweard James MUYBRIDGE (Angleterre / USA - 1836 / 1904)

Eadweard James MUYBRIDGE - Portrait

Né à Kingston-on-Thames (Angleterre) le 9 Avril 1836, Eadweard MUYBRIDGE émigre aux Etats-Unis à l’âge de 22 ans et s’installe brièvement à NEW YORK, puis à SAN FRANCISCO où il travaille quelque temps comme éditeur.
Il retourne ensuite en Angleterre où il étudie pendant 5 ans la photographie.
Durant sa dernière année d’étude, il s’achète le meilleur équipement de l’époque et retourne à SAN FRANCISCO en 1866, période où la photographie en relief stéréoscopique connaît un grand succès. Il en saisit l’opportunité et se fait rapidement un nom : HÉLIOS, qui, avec son "flying studio" (chambre noire roulante) écume SAN FRANCISCO et ses environs, en photographiant des milliers de scènes, notamment le célèbre panorama à 360° de la ville, ainsi que les premières photographies du parc Yosemite.

Sa renommée est telle que l’élite californienne l’engage régulièrement pour faire des portraits ou pour photographier les villas nouvellement construites.

Un de ses clients, Leland STANFORD, employé à la direction de la construction du chemin de fer CENTRAL PACIFIC et passionné par les chevaux de courses, s’était lancé dans leur élevage et entraînement, y dépensant une grande partie de sa fortune. A l’époque, on se demandait s’il y avait un moment durant le galop d’un cheval où ses 4 pattes se retrouvaient en l’air en même temps. (A ton avis, surfeur sagace ?). On croit qu’il y avait même une somme considérable (peut-être jusqu’à 25000 $) pour celui qui réussirait à résoudre cette énigme, preuves à l’appui.

En 1878, MUYBRIDGE relève le défi et réalise donc pour STANFORD la première série de photographies sur le mouvement : il commande en Angleterre 12 chambres photographiques qu’il dispose le long d’une piste d’entraînement. Le sujet courant sur la piste, homme ou cheval, casse des fils, tendus au travers de la piste au niveau de sa poitrine et reliés à des électro-aimants, chaque rupture déclenchant une prise de vue.

Photographie de la piste d’entraînement à Palo Alto
La piste d’entraînement à Palo Alto

Une vingtaine d’années avant l’invention du cinématographe, MUYBRIDGE décomposait donc le mouvement en photographies !

Ce travail durera 3 ans et se terminera par la publication de l’ouvrage :
THE ATTITUDE OF ANIMALS IN MOTION

MUYBRIDGE écume ensuite l’Europe et les USA afin de présenter ses travaux au public, à travers son "Zoopraxiscope" - en fait une lanterne magique combinée à un phénakisticope...

MUYBRIDGE rentre en Angleterre en 1894 et meurt dans sa ville natale le 8 Mai 1904...

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.