Catégories

Newsletter

Actualités

Toutes les actualités

TITEUF flipbooks "Zizi Sexuel" !

Flipbook : Barrelhouse Bop

Flipbook : Barrelhouse Bop

un flip-book de George GRIFFIN
(USA - 1981)

L’histoire du Jazz défile ici en quelques secondes ...

IMPORT USA

Plus de détails


6,00 € TTC

FLI1551

Ajouter à ma liste

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,04 €.


 
   

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

un flip-book de George GRIFFIN (USA - 1981)

L’histoire du Jazz défile ici en quelques secondes ...

Format 7,5 x 12,5 cm
60 pages noir & blanc

IMPORT USA

Extrait de 4 images


Animation :


UN PEU DE TECHNIQUE

Sens normal d’effeuillage :

de la première à la dernière page

Vitesse conseillée :

7 pages par seconde

Durée moyenne :

8 secondes

Niveau de difficulté d’effeuillage :

Novice

 

Confirmé

 

Expert

Mais bon, vous faites ce que vous voulez, hein !?! Moi, c’que j’en dis .....

Format 7,5 x 12,5 cm
60 pages noir & blanc

IMPORT USA


George GRIFFIN

George GRIFFIN Autoportrait
Autoportrait

Né à Atlanta (USA) en 1943.
Son père est caricaturiste de presse.
Etudes de Sciences Politiques au Dartmouth College.

Il visite les ateliers de Robert BREER, animateur indépendant et de Stan BRAKHAGE (tous deux réalisent des films expérimentaux) et se laisse envoûter par les films d’animation de Fred MOGUBGUB (1928-1989). Après avoir fini ses études, il peint des affiches contre la guerre, accepte plusieurs emplois en dehors du cinéma mais commence à animer chez lui pour son plaisir. En 1969, il rêve de devenir un second Harry SMITH (connu pour ses films de nature expérimentale).Il s’engage enfin exclusivement dans le cinéma d’animation en travaillant dans des studios de films publicitaires de New York comme intervalliste et assistant animateur. Après le travail, il réalise ses propres films.
A travaillé pour John HUBLEY et pour Ralph BAKSHI.

Pour financer sa production indépendante, il recherche l’obtention de prix aux festivals de films, des dons du Gouvernement pour le soutien des artistes, et des places d’enseignant dans les départements de cinéma des universités (Harvard, Pratt Institute). Conjointement avec ses films, il produit des flip-books.

Dans les années 1970, il parvient à regrouper d’autres animateurs indépendants pour constituer une sorte d’avant garde du film d’animation new-yorkais. En guise de manifeste, il publie les dessins de 70 réalisateurs dans FRAMES (cadres de film), livre paru en 1978. Lui-même écrivait alors : "Le terme animation se réfère à la fois à la technique de l’image par image et à sa prise de conscience. Il inclut les photos re-photographiées par un processus optique. Contrairement à la cinématographie, qui enregistre les évènements réels, l’animation construit un univers synthétique à travers le temps et l’espace, résultant dans la forme la plus radicale de l’illusion cinématographique..... Le processus de l’animation tire son unicité dans le cinéma du fait qu’il permet d’être vu en dehors du film".

C’est tout, mes amis !
Pour HEEZA, Le chrononaute, Serge KORNMANN.


EN SAVOIR PLUS ...

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.