Catégories

Newsletter

Actualités

Toutes les actualités

TITEUF flipbooks "Zizi Sexuel" !

DVD : PIOTR KAMLER - A la recherche du temps

Un DVD de presque 3 heures, pour retrouver CHRONOPOLIS et les autres courts-métrages de Piotr KAMLER.

A redécouvrir !

Plus de détails


24,00 € TTC

DVD2496

Ajouter à ma liste

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,24 €.


 
   

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Un DVD de presque 3 heures, pour retrouver CHRONOPOLIS et les autres courts-métrages de Piotr KAMLER.
A redécouvrir !

DVD PAL multizones
Langues : Français / Anglais / Polonais

Durée 2h50 environ


AU PROGRAMME :

CHRONOPOLIS (1988 - 52mn)

CHRONOPOLIS-Réalisé par Piotr KAMLER

Le film raconte la fable de Chronopolis, immense cité perdue dans l’espace. Ses habitants ont pour seule occupation et pour seul plaisir de fabriquer du temps. Ainsi créent-ils des instants de toutes sortes avec lesquels ils se livrent à des jeux énigmatiques.

L’auteur ne désirant plus présenter la version longue de 1982, c’est donc la version courte de 1988 qui est présentée ici.


HIVER (1964 - 10mn)

CHRONOPOLIS-Réalisé par Piotr KAMLER
Impressions plastiques sur le thème de L’hiver de VIVALDI : tempête de neige, danse des lunes, pulsations de glaçons, scintillement de cristaux argentés, bois gelés pétrifés.


LA PLANÈTE VERTE (1966 - 9mn)
LA PLANÈTE VERTE-Réalisé par Piotr KAMLER

Reportage sur une planète imaginaire, dans un style science-fiction humoristique.

  • Dragon d’Argent au Festival de Cracovie 1967


LE TROU (1968 - 9mn)
LE TROU-Réalisé par Piotr KAMLER

Les aventures navrantes et parfois scandaleuses d’un non-être à la recherche de son moi.

  • Dragon d’Argent au Festival de Cracovie 1966


L’ARAIGNÉLÉPHANT (1968 - 9mn)

Les pérégrinations métaphysiques d’un animal mythique à la recherche de lui-même le conduisent à fonder une famille nombreuse.

  • Cannes 1994


LE LABYRINTHE (1970 - 12mn)

LE LABYRINTHE-Réalisé par Piotr KAMLER

L’humain face à la société. Une bataille qui concerne l’humain et les fantômes qui le poursuivent.

  • Prix Spécial du Festival de Melbourne 1972


DÉLICIEUSE CATASTROPHE (1970 - 11mn)

DÉLICIEUSE CATASTROPHE-Réalisé par Piotr KAMLER

Un intrus vient interrompre la monotonie d’une vie répétitive en provoquant une apparente catastrophe.

  • Prix Emile COHL 1971
  • Prix du Festival de New York 1972
  • Prix du Festival de Grenoble 1972

COEUR DE SECOURS (1973 - 9mn)

COEUR DE SECOURS-Réalisé par Piotr KAMLER

Conte philosophique : l’amour désespéré d’un clown lunaire pour une demoiselle à l’intérieur d’une horloge arrêtée.

  • Prix de Qualité CNC 1973
  • Dragon d’Argent Cracovie 1973
  • Prix Spécial Annecy 1973
  • Sélection Annecy 1990 (les meilleurs films des 30 dernières années)

LE PAS (1975 - 7mn)

LE PAS-Réalisé par Piotr KAMLER

Parabole de la vie à travers la marche à l’infini d’un cube composé d’une multitude de feuilles. Il se détruit pour se recomposer plus loin...

  • Prix de Qualité et Mention de Qualité CNC 1975
  • Grand Prix Annecy 1975
  • Sélection Annecy 1990 (les meilleurs films des 30 dernières années)

UNE MISSION ÉPHÉMÈRE (1993 - 7mn)

UNE MISSION ÉPHÉMÈRE-Réalisé par Piotr KAMLER

Sur un fond de ciel arrive une sphère blanche qui semble explorer l’univers dans lequel elle évolue.
Puis elle s’arrête, se déplie. En émerge un personnage qui, comme un prestidigitateur, anime la matière...

  • Prix de la meilleure animation - Marly le Roi 1994


BONUS DVD

Piotr KAMLER - Portrait photographique

  • Documentaire sur le travail de Piotr KAMLER (30mn)
  • Biographie détaillée
  • Note d’auteur sur CHRONOPOLIS

DVD PAL multizones
Langues : Français / Anglais / Polonais

Durée 2h50 environ

 


Piotr KAMLER

Piotr KAMLER - Portrait photographique

Né en 1936 à Varsovie, Piotr KAMLER, diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie, continue ses études aux Beaux-Arts de Paris en 1959. En arrivant à Paris, il se met en contact avec le Service de la Recherche de l’ORTF dirigé par Pierre SCHEAFFER où il collabore avec les musiciens concrets comme XENAKIS, BAYLE, MALEC et où il réalise plusieurs courts-métrages de recherche.

Depuis cette date Piotr KAMLER vit à Paris et à Varsovie mais c’est en France qu’il réalise ses films.

Dès sa fondation, en 1960, le Service de la Recherche de l’O.R.T.F., dirigé et animé par Pierre SCHEAFFER, apporte son soutien aux auteurs désireux de s’associer à l’étude des rapports du son et de l’image. Cette recherche fondamentale est régie par une démarche expérimentale qui s’affirme, à partir de 1942, par étapes successives : Studio d’Essai, Groupe de Musique Concrète et Centre d’Etudes sur la Radio-TV. Entre la recherche fondamentale et la production professionnelle, un dénominateur commun : la création artistique.
Déjà, l’interdépendance des arts traditionnels et des nouvelles techniques de communication attire, rapidement, de nombreux peintres et graphistes. Certains s’improviseront cinéastes afin de s’initier aux trucages, optiques ou électroniques, du film d’animation. Peu à peu, s’élaborent ainsi des œuvres originales, prototypes d’un nouveau langage.
« Le vrai chercheur, par définition, ne se recrute pas », disait Pierre SCHEAFFER, « il arrive ». Piotr KAMLER fut de ceux-là.

Piotr KAMLER - Portrait photographique

Piotr KAMLER réalise ses films à la manière d’un artisan du Moyen Age. Fabriquée de ses propres mains, sa table d’animation est un chevalet sur lequel il élabore lentement, par approches successives, un objet qu’il voudrait parfait. De la conception à la finition — dessin, prises de vues, montage — c’est le travail d’un solitaire.

Piotr KAMLER s’enferme dans le monde de l’imaginaire. Ou plutôt comme il aime le répéter, un monde réel, dont il ne fait que visualiser l’existence. Un monde fantastique, peuplé de personnages et de situations bizarres, un monde baroque fait de matières, de couleurs et d’ombres profondes ; monde électrique, complexe et, souvent, contradictoire, qui, d’une implacable logique interne, nous rappelle étrangement le nôtre. Ses fables, comme « L’araignéléphant », « Délicieuse catastrophe » ou « Coeur de secours », s ‘efforcent de démontrer que rien n’est perdu, que l’improbable peut être possible...

Donner une réalité plastique à ces histoires insolites, c’est ce qui préoccupe, avant tout, Piotr KAMLER : la recherche de procédés et de matériaux, la qualité visuelle du spectacle. Couleurs intenses et lumières mouvantes font ressortir la présence des personnages et des décors. La musique est certainement le seul domaine où Piotr KAMLER accepte d’établir les bases permanentes d’une collaboration artistique. La musique expérimentale, la recherche de nouvelles sonorités, lui révèlent une démarche empirique proche de la sienne.

Outre les prix obtenus dans des divers festivals internationaux Piotr KAMLER a été nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres en 1975.

Note moyenne

Moyenne:
Votre note :
DeTitreCommentaire
08/04/2013 Alexandre M. Les films rares de l\'animateur polonais Piotr Kamler sont tous Avec son long métrage, « Chronopolis », on découvre un cinéaste obsédé par « la recherche du temps ». Un petit cosmonaute se perd dans des contrées éparses, métaphysiques, pour que la rencontre éphémère de « l'instant de bonheur » puisse avoir lieu... Les courts-métrages complètent cette aeuvre d'onirisme visuel, dont les atmosphères mystérieuses et feutrées ne sont pas sans évoquer certaines peintures de Paul Klee. Non sans une pointe d'humour, comme avec « Laraignéléphant », écrit par Jacques Rouxel (Le père des Shadoks), ces films sont également accompagnés par des musiques concrètes, réalisées alors au service de l'ORTF.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.